1ère école de saut "milsim jumps" en France

Aller en bas

1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Invité le Mar 17 Jan - 17:02

Avril 2012 : 1ère école de saut en parachute de type militaire en France !

J’ai le plaisir de vous annoncer la naissance d’une nouvelle association : ABC – Airborne Center !

Petite sœur de l’association Airborne Command qui se consacre à la reconstitution historique (sur la thématique des troupes aéroportées), Airborne Center se consacrera à la formation au parachutisme de type militaire et à l’organisation de sauts commémoratifs.
Airborne Center est ainsi la concrétisation de plusieurs années de travail visant à donner une existence légale, en France, à notre pratique du parachutisme : sauter en ouverture automatique, à faible altitude, avec des parachutes hémisphériques non directionnels d’origine militaire.

Vous l’aurez compris, la vocation d’Airborne Center est de permettre à ses membres de pratiquer le parachutisme de type militaire en toute légalité, en France comme à l’étranger.
Pour cette raison, notre association est affiliée UFOLEP et dispense donc des licences sportives donnant accès à une assurance couvrant les risques inhérents à la pratique du parachutisme. L’obtention de la licence étant, au préalable, soumise à examen médical.
L’autre avantage de cette affiliation est, pour les futurs élèves parachutistes et les brevetés venant chercher l’équivalence, de pouvoir obtenir un brevet de parachutiste reconnu « Jeunesse et Sports », lui donnant ainsi une existence légale en France et à l’étranger.

L’encadrement des activités d’Airborne Center est assuré par une équipe de professionnels composée d’un Chef Instructeur, d’un Instructeur Adjoint et d’un Chef Largueur pouvant s’appuyer sur deux Largueurs Adjoints (selon le type d’avion utilisé). Ces formateurs et largueurs sont tous brevetés d’Etat et justifient des licences et diplômes leur permettant d’exercer ces activités.

Airborne Center s’organise autour des 4 axes suivants (destinés aux adhérents à jour de cotisation) :
• L’école de saut :
Dispensée sur une semaine, elle s’articule sur 2 jours d’instruction théorique au sol, sanctionnée par des tests d’aptitude. Suivent alors 5 sauts (dont un en environnement nocturne) qui, sous réserve de validation, donnent accès au brevet de parachutiste Airborne Center.
• Les sessions de remise à niveau :
Adressés aux parachutistes brevetés mais n’ayant pas sauté dans les 12 mois écoulés, ces sessions proposent une révision, au sol, des techniques de saut et des procédures d’urgence. Ce « rafraichissement » au sol est sanctionné par une série de tests d’aptitude (portant notamment sur les procédures de secours) qui donnent alors accès au saut de rafraichissement à proprement parlé.
• Les sauts d’entretien :
Ils permettent à tous nos parachutistes brevetés et à jour de sauts (pouvant justifier d’au moins un saut dans les 11 mois écoulés), de pouvoir se présenter sur l’une de nos organisations pour réaliser un ou plusieurs sauts.
• Les sauts commémoratifs :
L’adhésion à Airborne Center et la détention du brevet peuvent donner accès aux sauts commémoratifs que l’association pourra organiser ou co-organiser. Seuls les adhérents brevetés, à jour de sauts et disposant de l’équipement complet correspondant à la période et au lieu (Normandie, Provence…) pourront demander à participer à ces évènements.

Airborne Center dispose de quelques parachutes destinés à la location. L’ensemble de notre matériel est vérifié, entretenu et validé au saut par un professionnel, dans le respect de la Législation française en vigueur.

Notre toute première organisation se tiendra en avril 2012. En voici les détails :

Lieu : Para Club de la ville de Guéret
Dates : du 15 au 22 avril

Prix d’adhésion (comprenant la licence et l’assurance) : 90€
Prix de la formation pour un élève parachutiste : 570€ (formation au sol + 2 sauts de C206 + 3 sauts d’Antonov)
Prix de la session de rafraichissement : 175€ (formation au sol + 1 saut d’Antonov)
Prix du saut supplémentaire : 65€ depuis l’Antonov, 35€ depuis le C206

Possibilité d’hébergement sur place en pension complète : 35€ par jour et par personne.

Pour tout renseignement ou pour participer, RDV sur www.airborne-command.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  El diablo le Ven 20 Jan - 12:34

Super les infos, je pense que ça fera bon nombre d'intéressé !! Il n'y a rien à ajouter !! Very Happy

_________________

Changer vos stratégies et vos tactiques mais jamais vos principes.





Une erreur ne se révèle souvent telle qu'à la lumière de ses conséquences.
avatar
El diablo
Sergeant
Sergeant

Messages : 1424
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 32
Localisation : Picardie; Somme; Amiens

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamway.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Devils in baggy pants le Mer 25 Jan - 15:38


Devils in baggy pants
Private 1st Class
Private 1st Class

Messages : 20
Date d'inscription : 11/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Mer 25 Jan - 21:17

On se laisserait bien aller à claquer la tirelire contre un mur mais bon, je suis un garçon raisonnable et un bon père de famille, de plus, le 15 avril on est à Glisy alors tant pis...........
Mais put... cyclops qu'est-ce que ça fait ch... What a Face de ne pas pouvoir y aller Twisted Evil ....


C'est quand le prochain passage du père Noël??? santa (ou la prochaine super cagnotte???) Re- santa
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  petitabbevillois le Mer 25 Jan - 23:36

En effet que du rêve Rolling Eyes , mais le principe pour les débutants bounce bounce
Par contre aussi bon père glisy Crying or Very sad
Mais peut être un jour santa si je deviens king
E,n attendant le descriptif rend jocolor
Pour le moment No
Mais en tout cas une superbe initiative qui va intéresser un grand nombre de reconstituteur.
avatar
petitabbevillois
Technician 4th Class
Technician  4th Class

Messages : 229
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 55
Localisation : ABBEVILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Jeu 26 Jan - 0:17

Ouais mon gars Alain, mais tu sais, mon problème à moi, c'est que le rêve je l'ai déjà touché du doigt une fois quand monsieur "service militaire" est venu me chercher et m'a fait faire un seul et unique saut en ouverture automatique et ça, ça laisse un goût de trop peu dans la bouche.... Crying or Very sad
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  petitabbevillois le Jeu 26 Jan - 1:04

moi j étais sur terre , mais par contre monté dans un amx 30 en manœuvre à suip .
Une ballade en alouette sympa,
avatar
petitabbevillois
Technician 4th Class
Technician  4th Class

Messages : 229
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 55
Localisation : ABBEVILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  El diablo le Jeu 26 Jan - 1:07

Un futur stage saut pour les Red's ?? D'ici un ou 2 ans?? Qu'est-ce que vous en pensez ?? C'est à réfléchir !

_________________

Changer vos stratégies et vos tactiques mais jamais vos principes.





Une erreur ne se révèle souvent telle qu'à la lumière de ses conséquences.
avatar
El diablo
Sergeant
Sergeant

Messages : 1424
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 32
Localisation : Picardie; Somme; Amiens

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamway.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Devils in baggy pants le Jeu 26 Jan - 1:19

c'est pas dit qu'il y en ait d'autres !

on ne peut pas organiser une jumpschool s'il n'y a pas un minimum de gens à le faire !

une fois breveté des stages de refresh reviendront régulièrement et là ... un saut suffit ! moins de temps, moins d'argents à dépenser ...




Devils in baggy pants
Private 1st Class
Private 1st Class

Messages : 20
Date d'inscription : 11/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Jeu 26 Jan - 1:30

La jump school démarre le 15, ou le 16?
C'est vrai qu'il serait couillon qu'il n'y en aie pas d'autre!! Mais je suis sûr qu'avec le nombre de mordus qu'il y a en france, on devrait pouvoir faire plusieurs sessions, non?
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Jeu 26 Jan - 1:31

Voir même brancher nos amis belges de la Duty First, ça en ferait du peuple!
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Devils in baggy pants le Jeu 26 Jan - 1:53

le 15 on se rends sur place ! c'est la journée d’accueil il me semble

Devils in baggy pants
Private 1st Class
Private 1st Class

Messages : 20
Date d'inscription : 11/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Invité le Jeu 26 Jan - 2:23

ça en ferait du peuple!

Sur le papier, oui... A chaque annonce de saut ou de jump school, on a un monde pas croyable qui se dit OK. Au moment de concrétiser, on a perdu 70% de tout ce petit monde.

Il n'y a rien d'extraordinaire à sauter en parachute en général et comme nous le faisons en particulier. Ce n'est qu'une histoire entre soit et... soit même. Le passage si difficile de la portière s'explique simplement : notre capacité à surmonter notre propre peur. C'est logique, c'est humain, c'est pas grave...
Moi je ne fais pas de plongée sous marine parce que je ne suis absolument pas fier dans l'élément liquide. Chacun son truc, chacun ses phobies...

Le truc dans la reconstitution, c'est l'accumulation de personnes à tendance mytho qui se la raconte. Vous n'imaginez probablement pas le nombre de reconstitueurs qui se prévalent d'états de service militaires et de brevet de para totalement usurpés. Nous en connaissions un paquet quand le saut "milsim" en France semblait inaccessible ou presque. A cette époque là nous pouvions affréter 10 C47 si on les écoutait. Puis nous avons commencé à sauter en Hollande. Y avait le problème de la distance... Puis nous avons sauté sur les comémo en Normandie et en Hollande. L'excuse de la distance ne marchait plus alors c'est l'impossibilité d'anticiper les congés qui est arrivée (c'est vrai que les dates de commémo changent tous les ans, c'est bien connu : le 6 juin ne tombe pas toujours le 6 juin, donc trop dure de poser des congés à l'avance).
Et on a sauté en Provence et maintenant cette première jump school 100% française. Bah toujours pas possible : y a piscine !!!

Pourquoi mentir comme ça ? J'ai pas la réponse, ça relève de la psychanalyse...

Donc non, nous ne comptons pas sur les reconstitueurs pour remplir les jump schools. Par contre, les amicales de para, les anciens mili, l'UNP..., eux sont motivés, vraiment.
Nous avons été contacté par l'Officier TAP de l'ETAP. Avec lui, nous préparons une manip sur Pau... Bref, de belles expériences à venir, mais rien à voir avec la reconstitution (pas directement en tous cas).

On raconte souvent de nous que nous avons le melon, que parce que nous sautons nous nous croyons au dessus des autres... Bah mis à part le fait d'être fier d'arriver à faire ce que nous faisons, je vois pas ce que ça change pour le reste. Après, à chacun son interprétation, ses prétextes et la façon d'exprimer sa rancœur.

Une jump school c'est un énorme boulot. Là, c'est un test et c'était l'occasion de créer un précédent, une sorte de jurisprudence. Il y avait un petit vide juridique que nous avons trouvé et exploité. Sans ça, en dehors de sauts privés très réglementés, le parachutisme "militaire" pratiqué par des civils est interdit en France. Au delà de ça, c'est lourd, chiant et couteux à organiser. Donc il n'y en aura peut-être qu'une, histoire de dire "voilà les gars, on vous prouve que c'est possible, maintenant, si vous voulez continuer, à vous de vous bouger".

Si nous faisons ça c'est pour donner vie à des projets de longue date. Se faire breveter était le premier, puis sauter d'un C47, puis d'un C47 en Normandie, puis en Provence, puis cette année en Normandie de nuit, puis d'autres projets sont à l'étude : la Sicile par exemple...
Un rêve complètement dingue qui ne se réalisera probablement pas : faire un saut commémoratif sur Dien Bien Phu !

Voilà pour nos rêves. Après, pour ce qui est de sauter en parachute comme nous le faisons, nous sommes bien placés pour vous dire que ce n'est pas un rêve : nous vous proposons de le faire.
Et sauter en parachute tout court, c'est faisable en solo à 2000m pour 350€ dans n'importe quel para club.

Le 15 avril sera effectivement la journée d'accueil et de briefing avec le chef instructeur (vous verrez qu'il ne plaisante pas avec la formation et la sécurité).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  El diablo le Jeu 26 Jan - 11:44

Le truc dans la reconstitution, c'est l'accumulation de personnes à tendance mytho qui se la raconte...Pourquoi mentir comme ça ? J'ai pas la réponse, ça relève de la psychanalyse...

Travaillant avec de "l'humain", je peux sans doute te guider vers une réflexion qui révèle un peu ma croyance par rapport à une grosse majorité des reconstituants et des personnes plus globalement. Après une discution avec un ami qui suit les évènements en Normandie étant infirmier dans le coin, nous en sommes venu à remarquer qu'une bonne majorité des reconstituants (un bon gros noyau) sont des personnes qui profitent de cette occasion pour s'affirmer aux yeux des autres.
En effet, ils sont en uniforme, armés et ça en jète contrairement à une situation moyenne, une vie sans aventure la semaine avec malheureusement une vie de famille pas top et HOP on échappe à tout ça le week-end par des sorties "viriles" où on reprend la place du mec qui n'a peur de rien. Malheureusement t'en voit partout des gars comme ça...j'ai des anciens collègues qui se voyaient limite opérer à cœur ouvert dans la salle d'attente des urgences et qui frissonnaient à l'idée de se faire faire une prise de sang...
Alors tu en trouveras énormément qui auront l'uniforme de paras... qui se la joueront élite. Après quand on sait qu'on est pas capable de sauter d'un avion, on limite les dégâts, on reste humble dans un uniforme à mettre en valeur et à respecter.
J'avoue, j'ai un peu peur même rien qu'à l'idée de monter dans un avion (j'ai le vertige)...mais je serre les dents et je saute le pas.J'ai volé pour la première fois en Piper, un rêve de gosse de "piloter". Et pourtant, voler dans un caddie entoilé c'est pas ce qui a de plus rassurant.

Après on va et on peut pas dire à tous les gars qui portent une M42 de faire des sauts mais bon... j'avoue que c'est chiant/fatiguant de voir des "Rockies" qui n'en savent pas plus que toi ni moi.

On raconte souvent de nous que nous avons le melon, que parce que
nous sautons nous nous croyons au dessus des autres... Bah mis à part le
fait d'être fier d'arriver à faire ce que nous faisons...

Ben tu as de quoi être fier...c'est un sacré truc!! Quand tu travailles pour un projet, quand tu y passes du temps c'est normal aussi de faire comprendre à ceux qui n'ont pas forcement cru en toi qu'ils peuvent se la mettre où ils pensent...
Dans une autre mesure pour Bray, peu de personnes croyaient au succès de la sortie et la seconde édition j'ai eu ses même personnes qui se sont ravisées... je les ai reçu avec un grand "MERDE".
Je commence à perdre patience avec une certaine catégorie de reconstituants et désormais ils sont systématiquement écartés des sorties. Un travail se respecte...une mémoire se respecte. Le devoir de mémoire devient un "camping kaki" sans recherche, sans travail derrière, chose que je déplore... mais bon...c'est comme ça en espérant que tout cela reprenne une bonne direction dans les années qui suivent...

_________________

Changer vos stratégies et vos tactiques mais jamais vos principes.





Une erreur ne se révèle souvent telle qu'à la lumière de ses conséquences.
avatar
El diablo
Sergeant
Sergeant

Messages : 1424
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 32
Localisation : Picardie; Somme; Amiens

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamway.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Jeu 26 Jan - 14:13

"Le truc dans la reconstitution, c'est l'accumulation de personnes à tendance mytho qui se la raconte. Vous n'imaginez probablement pas le nombre de reconstitueurs qui se prévalent d'états de service militaires et de brevet de para totalement usurpés. "

Rien à voir avec des états de service (1 an comme presque tout le monde, et refus d'en faire plus en fin de service! ça tombais bien: on me proposait d'aller dans le désert à moi qui ne supporte pas la chaleur, une certaine opération "Daguet" qui devint 1 mois plus tard la guerre du golfe...), ni de brevet de para inventé, mais juste un saut d'instruction obligatoire, sauf raison médicale, dans le cursus NORMAL des fusiliers commandos de l'air (pas des rambos, juste des militaires chargés de la protection des bases aériennes)!
De plus, je ne dis pas, on a tous eû la trouille au moment de passer la portière, mais pas que...
En effet, un ou deux mois avant mon incorporation à Evreux (5/12/89)un jeune qui faisait sa PMP sur la base s'est mis en torche sans avoir pû utiliser son ventral et s'est tué, ça refroidi un brin...
La trouille donc, pendant toute la formation au saut, des torsions de tripes sur le tarmac avant d'embarquer-et si j'avais pas les couilles???- Les pétoches tout le long du trajet en transall jusqu'à la DZ, ainsi que, surtout, au moment fatidique de se retrouver debout alors que les jambes n'ont qu'une envie: faiblir.
Les foies, losque enfin les premiers passent la porte, disparaissant instantanément et qu'un gars refuse le saut et que, la force décuplée par la trouille se cramponne à la porte, les largueurs dans l'impossibilité de le foutre dehors le poussent de côté et on devinne les insultes de ceux-ci couvertes par le bruit des moteurs- et si moi aussi ça m'arrive???-
Et un tour de plus pour l'avion qui se représente sur la DZ, ça y'est, cette fois c'est parti, la peur(de ma vie, peut-être...) quand emporté par le flot des collègues qui n'en mènnent pas large non plus et enfin OUAHHH! un instant génial, peut-être un dixième de seconde où tu te retrouves à la porte, et là sous tes pieds: une maquette de la terre gigantesque, superbe, le pied intégral -arrêt sur image- et puis les choses se réaccélèrent, t'es dans le vide, tiens, mes jambes trouvent le moyen de se retrouver plus hautes que ma tête, c'était comme ça en théorie??!! Tout devient violent, je ressens un choc: on m'arrache les oreilles! normal: la SOA en se tendant pour libérer la voilure de son enveloppe en a profité pour emmener le casque F1 qui m'allait si bien et c'est un déchirement -d'oreilles- dû à ses sangles arrières...ça t'apprendra à rentrer la tête comme on t'a appris et à prendre une posture plus accadémique!
'A y'est, enfin tout se ralentis, un peu peur en vérifiant si le pépin est entier avec toutes ses suspentes, tour d'horizon comme à l'instruction, et puis zen, le panard de la descente cool mais courte(45 secondes!) que vient interrompre la terre qui s'approche vitesse grand V, retour de la trouille, on rassemble ses idées et ses jambes, on tire à gauche pour contrer le vent et on attend le choc, le deuxième de la journée, et POF, tiens, suis 'core debout, pourtant on m'a appris à attérir en roulant.... Une bonne douleur en souvenir depuis les chevilles jusqu'aux cervicales! Mais ça vallait le coup...
Pour ceux que ça inquièterait, mon casque perdu corps et âme ne me coutera aucun jour de trou, sur 3 à l'avoir perdu ce jour là, j'étais le seul à en connaitre le numéro inscrit sur le bord: 00092F... Le capitaine l'ayant récupéré me l'a rendu....

Voilà pourquoi j'aimerais pouvoir recommencer et me faire breveter parce qu'aprés les classes, les seuls qui furent brevetés étaient ceux qui suivaient la formation de plieurs...
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  El diablo le Jeu 26 Jan - 14:53

C'est à la limite de la poésie ton récit comme quoi ça donne vraiment envie Smile Smile Smile !!! Un super récit sérieux Smile

_________________

Changer vos stratégies et vos tactiques mais jamais vos principes.





Une erreur ne se révèle souvent telle qu'à la lumière de ses conséquences.
avatar
El diablo
Sergeant
Sergeant

Messages : 1424
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 32
Localisation : Picardie; Somme; Amiens

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamway.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Ven 27 Jan - 1:43

Il ne faut voir aucune license poétique dans tout ça, juste que je parle avec mes tripes et que peut-être aussi ça me permet de retourner quelques années en arrière.
Mais je dois avouer que je ne vous aurais pas grattifiés de ce genre de récit si je ne m'était senti mis en cause par l'intervention de notre ami Jeff qui peut-être ne me visait pas spécialement mais dont les paroles sont arrivés juste derrière les miennes alors forcément....
J'imagine bien, Jeff, la somme de travail que représente la mise sur pied et l'organisation de votre bébé, ainsi que le tour de force que peut être la création d'une license UFOLEP, et en me l'imaginant, je suis peut-être loin du compte. J'aimerais pouvoir te dire banco, j'en suis, mais malheureusement, ça ne sera pas pour cette fois, et j'espère pour tous que les désistements ne tueront pas dans l'oeuf votre rejeton en anéantissant du même coup tous vos efforts...
Je déclare donc forfait pour cette fois mais ne croyez pas être débarrassés pour autant... Evil or Very Mad I'll be back...


PS: El Diablo, si tu trouves vraiment que c'est un beau récit qui donne envie, on s'inscrit pour la suivante?? Twisted Evil
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Invité le Ven 27 Jan - 11:06

En effet, je ne faisais que réagir sur l'un de tes propos : le fait de dire qu'avec les reconstitueurs, y aurait du monde.
Mon texte était une simple réaction sur cette pensée afin de te démontrer (sur la base de ma petit expérience qui n'est donc pas une référence absolue non plus) que c'est bien éloigné de la véritée.

Pour le reste tu faisais part de ta motivation, de ton envie mais que tu n'avais pas la capacité à le faire sur les dates proposées. Moi je n'ai pas de problèmes avec ça.

Tout ce que je dits, c'est que le problème réside dans ceux qui passent des années à dire "je saute dés que j'ai la possibilité, de toute façon je suis un ancien...". Avec des gars comme ça, on va passer beaucoup de temps à organiser, à avancer des fonds pour, au final, s'entendre dire que "no pas possible, j'ai piscine et ensuite j'ai danse classique, et puis mon passé de grand militaire c'est pas exactement ce que j'avais raconté au début".

Et des gars comme ça, dans le milieu de la reconstit, y en a un sacré paquet !

C'est comme quand tu organises un évènement sur 4 jours et que les gars, le matin même te préviennent qu'ils ne viendront que 2 jours. Tu dois alors revoir complètement ton dispositif et quand les gars arrivent, ils ne comprennent pas pourquoi ils doivent payer la même cotisation que ceux sont resté 4 jours. Il y a une notion de frais fixes que beaucoup ne veulent pas connaitre.

Voilà tout : une simple série d'exemples pour réagir sur ce que tu disais vis à vis de la motivation des reconstitueurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  El diablo le Ven 27 Jan - 12:17

Ca c'est dégueu les gars qui viennent que pour 2 jours... car après rien qu'avec les zings ça doit être tendu pour refaire un programme etc...

Encore des gars qui repousse l'échéance....au pire mais là ceux qui viennent que 2 jours genre il fait chaud... c'est abusé quand même.

_________________

Changer vos stratégies et vos tactiques mais jamais vos principes.





Une erreur ne se révèle souvent telle qu'à la lumière de ses conséquences.
avatar
El diablo
Sergeant
Sergeant

Messages : 1424
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 32
Localisation : Picardie; Somme; Amiens

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamway.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Invité le Ven 27 Jan - 12:50

De plus en plus, dans nos sociétés, tout n'est que consommation, jusqu'à la relation de couple : le conjoint est un produit de conso comme un autre. A la première engueulade, plutôt que de se poser pour discuter, on va au plus simple sans réfléchir aux conséquences : tout le monde se casse...
On passe devant monsieur le Maire comme on fait les soldes et quelques mois plus tard on passe devant le juge pour divorcer aussi naturellement qu’on va se faire une manucure.

Y a une reconstitution qui s’organise, je regarde le programme et je ne fais que ce qui me branche, pas grave si ça remet en cause l’orga toute entière. Et de toute façon, sur place, si je suis fatigué, c’est l’orga qui va s’adapter et prendre en compte mon temps de sieste.
Et puis les orga ils font chier à demander aux participants de s’acquitter d’une cotisation. Ils pourraient payer de leur poche quand même. Je fais comment moi après pour satisfaire mes petites envies du quotidien ? Parce que bien entendu, je veux tout avoir et tout de suite, même si j’ai pas encore de boulot et que mes parents se saignent déjà pour moi… Je veux une voiture, un appart, partir en vacances, avoir des fringues tendances, avoir la panoplie Iphone, Ipad, Imac… et je ne comprends pas pourquoi mes parents ont attendu 20ans pour pouvoir se payer tout ça : les gros nuls.

Y a des sauts qui s’organisent, je suis OK pour 2 sauts, les orga réservent et avancent le fric sur leurs deniers perso mais finalement, quelques jours avant je préviens que je ne ferai qu’un saut et, surtout, qu’on vienne pas me faire une remarque sinon je viens pas du tout.

Génération "y" et génération "C" : que du bonheur !
J’en manage quelques uns dans le cadre du boulot et, parfois, on a envie de faire un décalcomanie de leur tronche sur le mur… Mais je peux pas, je suis au boulot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Ven 27 Jan - 13:36

Assez d'accord avec ta façon de penser, étant moi même considéré dans mon boulot par certains membres de la "génération montante"comme un dinosaure psycho-rigide tendance militariste(que je revendique totalement d'ailleurs!), cette génération du"tout, tout de suite"qui est censée nous remplacer et payer nos retraite, mais là on s'éloigne du sujet...
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Sam 21 Avr - 22:03

1ère jump school terminée avec les honneurs du 20h de tf1... Pour ceux qui n'auraient pas vu, voilà le lien tf1 replay.


http://videos.tf1.fr/jt-we/ils-apprennent-le-parachutisme-en-hommage-aux-soldats-7181729.html

Longue vie au saut sous voile ronde et félicitations aux organisateurs!
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Invité le Lun 23 Avr - 17:49

Merci On Way, on va essayer...

Cette première était une totale réussite malgré un temps de fin d'automne (y a plus de saisons).

13 élèves +30 brevetés qui venaient faire des sauts d'entretien.
2 instructeurs pro qui tenaient sacrément la route, une ambiance au beau fixe malgré les conditions, un pilote sorti tout droit des livres de St Ex (en plus il a fait à plusieurs reprises la liaison avec Fort Ruby)...

Bref c'était top, bien que super fatiguant, tant nerveusement que physiquement. Organiser un truc comme ça, c'est pas des vacances.
On a eu tous les batons dans les roues possible, mais ça y est, il y a désormais un précédent en France.

Concernant le reportage au 20h de TF1 samedi, c'était une surprise pour nous de voir débouler une équipe télé sur le tarmac.
En fait, 2 jour d'affilés, la pqr a fait sa Une sur cette jump school (il ne se passe pas grand chose dans la Creuse en ce moment). L'équipe de TF1 tournait un reportage sur Limoges en même temps. J'imagine qu'ils faisaient une revue presse quotidienne, ils ont vu les Une et pour rentabiliser le voyage ont demandé à Paris si le sujet pouvait interresser. Vous connaissez la suite...
C'est une belle reconnaissance en tous cas.

Y a une chose qui n'était pas raccord : ils ont parlé de sauts pour commémorer le Débarquement de Normandie, hors cette école visait simplement à former de nouveaux para pour pouvoir aprés participer aux sauts de commémo.
C'est pour cette raison qu'au niveau des tenues qu'on voit dans le reportage il y a de tout. Les militaires d'active et les réservistes étaient en camo CE, d'autres en tenues Provence, d'autres en M42 Normandie, d'autres en M43, d'autres en 503rd, d'autres en 47/52...

Je précise ceci car certains commencent à nous critiquer sur ce point de détail, donc j'explique le pourquoi du comment.
En même temps, nous aurions tous eu la même tenue, on nous aurait qualifié de para militaires à tendance fachos.
Mais c'est bien aussi, plus ils parlent de nous, plus ça fait de la pub gratos. Je dis ça car on a 3 gars présents à jump school qui, sur un autre forum, ont assisté à des échanges particulièrement négatifs sur nous (alors que nous ne sommes pas présents sur ce dit forum : bah oui, c'est plus facile de tailler les autres quand ils ne sont pas là) et qui, par curiosité et envie de sauter en parachute sont venus prendre contact avec nous. A priori nous ne correspondions pas vraiment à ce qui avait été dit de nous puisqu'ils sont venus et qu'ils reviendront sur les prochaines manip de l'année.

Quoi qu'il en soit, je vous tiendrai au courant des prochaines jump school.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  On way... le Mar 24 Avr - 12:57

Le principal étant que cette fois aie été une réussite, coup d'essai, coup de maître!
Et pour ce qui est de la fatigue ressentie durant cette première, je pense qu'elle est largement estompée par les résultats encourageants que vous en dégagez!
Pour ma part, j'ai commencé à négocier avec mon ministre des finances pour peut-être une participation à la prochaine... bounce Affaire à suivre donc, tiens nous au courant!
Alors, encore une fois merci aux quelques"fêlés"qui ont eu les tripes d'aller jusqu'au bout afin d'organiser cette jumpschool et surtout faire créer une license UFOLEP reconnue dans un pays où on met souvent tout en oeuvre pour que ce genre de projet n'aboutisse pas...
avatar
On way...
Corporal
Corporal

Messages : 140
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 48
Localisation : Du bon côté du fusil....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Invité le Mer 23 Mai - 14:26

Pour information, nous commençons à travailler sur une jump school en avril 2013. N'hésitez pas à vous manifester si c'est quelque chose qui peut vous interresser.
Il y aura d'autres manip de ce genre en 2012, mais les places sont déja prises.

Concernant le calendrier 2012 à venir, il y a un saut sur Aix le week end prochain, nous aurons 4 sauts en Normandie, 2 en Provence et une manip sur Pau avec l'ETAP en préparation pour octobre.

Etant donné l'avancée des projets, le fameux saut en Sicile qui n'était encore qu'un rève il y a 6 mois, commence à devenir envisageable. Nos regards se portent aussi désormais sur l'Afrique du Nord (certes ce ne sera pas pour tout de suite)... Après tout, qui ne tente rien...
Reste aussi Dien Bien Phu Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère école de saut "milsim jumps" en France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum